Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 12:46

Non, je ne parlerai pas de cette méchante affaire dite « Cahuzac ».

Je ne suis pas de ceux qui hurlent avec les loups (ni de ceux qui pleurent avec les agneaux).

A partir du moment où notre société a élevé l’argent à la hauteur d’une divinité, il ne faut pas jouer les vierges effarouchées quand un homme (ou une femme) de pouvoir se laisse embarquer dans une affaire financière louche.

Qui pourrait jurer ne jamais abuser du pouvoir ? C’est tellement facile !

Alors, avant de tomber à bras raccourcis sur ce Cahuzac, ses collègues politiques de droite, de gauche, du centre ou d’ailleurs devraient examiner leur conscience car, comme disait ce bon monsieur de La Fontaine, « Si tous n’en mouraient pas, tous en étaient frappés ».

 

Repost 0
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 15:36

Il paraît que, les cérémonies de Pâques achevées, le nouveau pape, François, souhaiterait examiner de près les comptes de la curie et de la Banque du Vatican.

 

Pourtant, il était bien sympathique ce pape. Et quelle tristesse de le voir partir si vite !

Repost 0
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 15:30

Je recherche associés actionnaires en vue de la création d’une caisse de retraite pour les kamikazes.

Repost 0
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 09:00

Tant que les femmes auront des seins et en seront fières, l’égalité des sexes ne sera qu’un aimable slogan.

Repost 0
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 14:51

Décennie après décennie, la santé de notre pays s’est dégradée ; le comportement des politiques professionnels n’y est pas étranger.

 

Ceux-ci, dans leur immense majorité, ne voient dans la politique que leur plan de carrière. D’un conseil municipal au Conseil des ministres (et + si affinités), ils tracent leurs sillons et ne s’intéressent qu’aux campagnes électorales qui balisent leur carrière.

 

En 1957, lors de la signature du « Traité de Rome », acte fondateur de « l’Europe unie » qui en émergera un demi-siècle plus tard dans un brouillamini exemplaire, Pierre Mendès-France, socialiste (au temps où cela voulait encore dire quelque chose), prophétisait que notre industrie serait un jour laminée par l’Allemagne. Cinquante ans plus tard, il nous faut bien admettre que cette prophétie s’avère malheureusement juste.

 

En même temps, « l’Europe unie » permet aux politiques rejetés par leurs électeurs nationaux de trouver une confortable planque au sein du Parlement européen de Strasbourg dont on sait maintenant qu’il ne sert strictement à rien.

 

 

 

 

 

Repost 0
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 09:31

Voltaire disait sur ce ton philosophico-humoristique qui l’a rendu immortel : « Gardez-moi de mes amis ; quant à mes ennemis, je m’en charge ».

 

Il y a fort à parier que monsieur Sarkozy devrait méditer en boucle cette maxime voltairienne car ses « amis » politiques sont, en outrageant violemment la justice de notre pays à propos de la mise en examen de l’ancien président de la République par le méchant Gentil, se montrent  autrement nuisibles que ses adversaires.

Repost 0
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 09:52

Marseille, tais-toi Marseille, tu cries trop fort…

 

C’était les premières paroles d’une chanson interprétée par Colette Renard, il y a plusieurs décennies.

 

Chaque jour, ou presque, Marseille voit un règlement de comptes entre malfrats et trafiquants de drogue. L’autorité publique est visiblement impuissante et ce ne sont pas les banalités archi-usées des ministres, préfets et autres grands flics qui feront changer quoi que ce soit.

 

Hier, un nouveau crime a été commis dans les quartiers nord de Marseille et on nous apprend que ce crime a été commis juste à un point stratégique du trafic de drogue. Pourquoi ce lieu apparemment bien connu des services de police n’est-il pas mieux surveillé ?

 

Il est vrai que les fonctionnaires de police ont plus important à faire, par exemple, se planter au bord des routes pour piéger les automobilistes. On ne peut pas être partout à la fois et puisque la priorité policière est la « chasse aux sorcières » (les automobilistes), que les trafiquants poursuivent en paix leur « valse » criminelle !

Repost 0
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 10:37

Les catholiques romains ont un nouveau pape. On remarquera comme les élections sont faciles et paisibles quand Copé ne s’en mêle pas.

 

Comme le centre de gravité du catholicisme romain a migré de l’Europe vers les autres continents, il était prévisible qu’un pape viendrait un jour de l’hémisphère sud.

 

On dit de ce nouveau pape argentin qu’il est proche des miséreux et des déshérités cependant que certains observateurs avancent que sa conduite sous les dictatures qui se sont succédé ne serait pas exempte de reproches. Qui croire ?

 

Ce que l’on pourrait raisonnablement espérer d’un ancien évêque qui n’aimait pas le faste, se déplaçait en métro à Buenos Aires et se voulait proche des pauvres des favelas et autres bidonvilles, c’est que ce François désormais détenteur de l’autorité  morale que lui confère son nouveau titre use sans modération de son aura prestigieuse pour demander fermement aux maîtres de la haute finance et aux ultralibéraux de mettre un frein à leur course effrénée au pognon et qu’il dénonce ces flagrantes injustices sociales sur lesquelles tant de ses prédécesseurs ont pudiquement fermé les yeux.

 

Ainsi, ce François trouverait-il son assise !

Repost 0
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 15:36

Aujourd'hui, 8 mars, journée de la femme. Fort bien !

Je crains cependant que les féministes occidentales et européennes se trompent de champ de bataille.

En toute amitié, je leur dédis ce poème que je livre à leur réflexion.

 

 

PROMENEUSE

 

Toi

qui promènes

de rues en rues,

de nuit en nuit,

ta peau blanche et ton stérilet,

ta poitrine bien dessinée

par Michel-Ange

ou par le diable,

 

toi

qui trimbales

de ville en ville,

de jour en jour,

ton parfum et ton rouge à lèvres,

ta taille si bien affinée

par le masseur

ou par son frère.

ou par son frère,

toi

qui balades

de piaule en piaule,

de mains en mains,

tes fins collants et tes bottines,

tes cuisses bien trop satinées

par le vibro

ou le masseur,

 

toi,

qui coltines

de lit en lit,

de mec en mec,

ton balconnet et ton panty,

ton joli sexe enfariné

par les bons soins

du gynéco,

 

 

pense un peu à tes sœurs,

là-bas,

là-bas dans les provinces

                                       noires.

 

 

à toutes celles qu'on excise,

                       à toutes celles qu'on violente,

                                   à toutes celles qu'on engrosse,

                                           à toutes celles qu'on... rejette.

 

Penses-tu quelquefois

à toutes celles-là

qu'on déflore sans égards aussitôt que pubères,

qui ont fini leurs vies quand tu commences à vivre

qui ne savent l'amour si tu as mille amants ?

Penses-tu quelquefois

                       à leur sexe abîmé par le mâle impatient,

à leurs hanches gauchies de grossesse en grossesse,

                 à leurs seins crevassés à coups de lactations,

à leurs cuisses flétries qui s'écartent sans joie ?

 

Toi

qui promènes

de nuit en nuit,

de mec en mec,

ta peau blanche et tes fins collants,

tes cuisses rondes et leur satin,

tes jolis seins et leur parfum,

ton sexe libre et ses caprices,

 

écoute le silence de tes sœurs,

là-bas,

là-bas dans les provinces

                            noires.

 

Yves-Fred BOISSET

 

Repost 0
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 17:40

J’ai reçu ce matin même ce courriel de monsieur Albert Salon, président de l’ALF (Association pour la langue française) qui regroupe plusieurs associations œuvrant dans la même direction et dont je m’honore d’être membre.

 

Ce courriel est une réaction à la volonté des pouvoirs publics de donner la priorité à l’anglais dans les études supérieures. Ceci est bien plus grave qu’il n’y parait, puisque nous savons que, derrière l’anglophonie invasive, se dissimule à peine le désir d’asservir les peuples, leurs cultures et leurs patrimoines, à la pensée unique dont l’ultralibéralisme ferait ses choux gras.

 

« Vous souhaiterez peut-être parler de l'offensive gouvernementale (Mme G.
> Fioraso) contre la loi Toubon dans l'enseignement supérieur ?
> C'est énorme, "hénaurme", comme Flaubert l'écrivait pour mieux souligner
> l'énormité de ce que préparent ceux qui "osent tout" !
> C'est un basculement discret, en catimini, un assassinat presque indolore.
> Si le supérieur passait en fait à l'anglais, c'est tout le reste qui
> filerait, à terme point trop éloigné.
> L'empire et la super-classe mondiale n'auraient plus besoin de leur
> programme de "Young leaders" : les Français "collabos de la pub et du fric"
> (Michel Serres) se chargeraient eux-mêmes de la "conquête des esprits" (Yves
> Eudes) au profit de l'ennemi, et du formatage totalitaire de toutes les
> futures "élites". Il n'y aurait plus en France d'autres Claude Hagège pour
> écrire - même en anglais ! - "Contre la pensée unique".
> Il n'y aurait bientôt plus de France.
> Le rêve impérial préparé par le gouvernement précédent est accompli par
> l'actuel !...
 ».

 

J’invite mes amis à bien réfléchir sur ce sujet et à me transmettre leurs propres sentiments. Merci !

Repost 0