Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 08:23

Je reviens après quelques jours de détente et de presque soleil dans le Midi de la France.

 

Une nouvelle page de l’histoire de notre pays a été tournée avec l’élection à la présidence de la République d’un socialiste. Mais quel socialisme ? Un socialisme rose pâle. On me rétorquera que c’est toujours mieux qu’un bleu agressif et sectaire.

 

Monsieur Hollande a, dès le 6 mai, été baptisé par immersion dans sa voiture de parade qui remontait les Champs-Élysées en ignorant superbement le « Fouquet’s » qui s’accrocha durant cinq ans aux basques de son prédécesseur.

 

Le candide que je suis et m’honore d’être reste baba devant le déferlement de haine qui accable le nouveau président (est-ce, après celui par l’eau, son baptême par le feu ?). Je guette attentivement mais en vain le moindre tintamarre de casseroles dans le sillage de monsieur Hollande. Ce ne fut pas le cas de la plupart de ses prédécesseurs dont le train de casseroles faisait un tintamarre assourdissant. Souvenez-vous ?

 

 

Autre chose : il va falloir que les ânes des médias cessent de confondre la Hollande avec les Pays-Bas, la première n’étant qu’une province des seconds. Sans quoi, on finirait par prendre les partisans de notre nouveau président pour des Bataves.

 

Un dernier mot au sujet de la parité : le nouveau gouvernement est placé sous le signe de la « parité absolue ». Pourquoi pas ? Mais, le candide que je suis toujours croyait que le choix d’un ministre découlait essentiellement de sa compétence et de son sens des responsabilités, sans que son sexe ait quelque chose à y voir. Il ne faut pas mettre le sexe à toutes les sauces.

 

 

 

Repost 0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 16:40

Ouf ! Ça y est : les élections présidentielles sont faites. Est-il besoin de préciser que nous avions une indigestion de ces débats, discours, surenchères démagogiques ? Avez-vous noté, comme moi, que les questions qui concernent la culture et la francophonie ont fait l’objet d’un mutisme à peu près total et général ?

 

Et puis, quatre jours après l’élection, on nous parle encore de « chef d’état » comme synonyme de « président de la République », ce qui constitue une ânerie sémantique, sachant que, si un président (dans tous les cas) est élu, un chef est nommé, comme ce fut le cas de Pétain en 1940 qui fut, au demeurant, le seul chef d’état indigne de ce titre dans l’histoire de France. S’agit-il d’odieuse nostalgie ou de volonté consciente ou inconsciente d’en finir avec la République ?

 

D’autre part, on nous parle toujours de « Première dame de France » pour qualifier l’épouse ou la compagne du président de la République. Or, justement dans une République, il n’y a ni première, ni dernière dame, mais seulement des citoyens et des citoyennes…

 

On me dira que c’est peu de choses eu égard aux énormes problèmes qui mobilisent l’attention et l’énergie d’un élu du peuple. Rompre avec ces mauvaises habitudes de langage ne coûterait cependant pas cher et serait propre à donner des gages de bonne volonté aux citoyens honnêtes.

 

 

Repost 0
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 17:38

On s’étonne peut-être de mon silence blogué depuis quelques jours.

 

Je dois avouer que la misère intellectuelle de la campagne électorale qui submerge l’ensemble des médias me laisse sans voix. Le débat politique a atteint le niveau zéro. Quand des enjeux si importants pour l’avenir réclameraient des argumentaires sérieux et des projets responsables, on assiste seulement à des concours de bateleurs tristes qui tentent de vendre leur programme comme du poisson pas frais à la criée.

 

Soit !

 

Une consolation cependant : la candidature du trop célèbre écrivassier nasillard Patrick Poivre d’Arvor a été blackboulée par les académiciens du Quai Conti. Ouf ! Si, par malheur, il avait été admis dans cette vénérable assemblée, une si scandaleuse réception serait revenue à cracher à la face de Richelieu…

Repost 0
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 21:10

Il semblerait que les autorités scolaires commencent à s’émouvoir de l’analphabétisme galopant qui fait qu’un nombre toujours croissant d’élèves du primaire débarquent en secondaire avec une connaissance trop approximative des bases de la langue française (orthographe délirante, syntaxe malmenée, vocabulaire réduit à quelques mots courants dont le sens réel est généralement ignoré).

 

Il va donc falloir forcer sur l’apprentissage du français en augmentant le nombre d’heures y consacrées et en formant mieux les professeurs des écoles qui, avec leur bac + 3 ou + 4, en savent moins que les instits d’antan qui ne possédaient que le brevet des écoles.

 

Cependant, il me souvient que, tout récemment, un ministre de l’Éducation nationale exigeait que l’on débute dès la petite école l’apprentissage d’une langue étrangère (lisez en filigrane le sacro-saint anglais, pas celui de Byron mais celui des aéroports), de manière (inavouée) que la jeunesse puisse mieux apprécier, dans un premier temps et dans leur version originale les débilités hollywoodiennes et, par la suite, les bienfaits de la mondialisation et de la pensée unique gouvernées par le monde anglo-saxon qui place le fric au-dessus de toute considération culturelle et humaniste.

 

Alors, français ou anglais ? C’est l’avenir de notre patrimoine et de nos valeurs qui est en jeu.

 

La culture est vraiment quelque chose de trop sérieux pour être mise entre les mains de politiques… volages et éphémères.

Repost 0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 08:48

Madame Françoise Hardy, ancienne chanteuse de niaiseries et astrologue à ses heures, est prise de panique sous les timides menaces de quelques candidats à la présidentielle qui appellent à la solidarité fiscale et citoyenne des contribuables les mieux lotis. Elle évoque la perspective d’une grande pauvreté et la crainte de se retrouver à la rue (sic). Quelle gourde !

 

*  *  *

 

On aura noté que, si des divergences apparaissent dans les projets des candidats à la présidentielle, un presque parfait consensus est observé en ce qui concerne la répression des automobilistes tous délinquants, tous coupables. La « chasse aux sorcières » n’est pas près de connaître un armistice… Un seul bémol en l’affaire : madame Le Pen qui ratisse l’électorat aussi largement que possible se prononce pour la disparition des radars inutiles qui jalonnent nos routes et autoroutes et ne servent qu’à rançonner les automobilistes paisibles sans pour autant participer à leur sécurité, ces radars étant majoritairement installés en des zones exemptes de danger immédiat. J’aurais préféré que cette dénonciation d’un scandale permanent fût énoncée par des candidats plus crédibles.

Repost 0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 09:18

Dans le but inavoué de vendre davantage de voitures et, par voie de conséquence, de piquer davantage de fric aux citoyens de ce pays grâce à la multiplication des radars, un candidat aux élections présidentielles qui passe ses fêtes pascales au Cap de type africain * souhaite que l’enseignement du code de la route soit porté au programme des lycées. (Il ne va pas jusqu’à demander que ledit enseignement soit donné en anglais, langue qui a toute son admiration).

 

Ne peut-on penser que le lycée est quand même fait pour autre chose, qu’il a pour vocation d’ouvrir les jeunes esprits à la curiosité intellectuelle et à la culture ?

 

Si l’on apprend le code de la route sur les bancs du lycée, pourquoi ne pas ajouter aux programmes le montage des meubles « Ikea » ou encore la préparation à la « Star Académy » ?

 

 

* Il serait raciste et injurieux de parler de « Cap Nègre ».

Repost 0
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 09:42

Comment un monsieur Seize qui siège au sommet d’une organisation multiséculaire peut-il tolérer qu’un de ses inférieurs hiérarchiques se fasse appeler monsieur vingt-trois ?

Repost 0
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 08:54

Pierre Botton, homme d’affaires, ex-gendre de l’ancien chiraquiste et maire de Lyon Michel Noir et ami de Michel Mouillot, ancien maire de Cannes et ancien taulard, et de l’inénarrable Patrick Poivre d’Arvor (que du beau monde !), a été, dans les années 80, condamné à une peine de prison ferme qu’il a accompli comme n’importe quel citoyen pris la main dans le pot de confiture.

 

À présent, il raconte à qui veut l’entendre la dureté de l’enfermement carcéral et a même écrit un livre (un de plus !) pour dénoncer la grande misère des prisons françaises et de leurs pensionnaires involontaires.

 

Dans la foulée, il milite pour de meilleures conditions d’emprisonnement pour que les taulards soient traités avec plus d’humanité. Fort bien !

 

Il est quand même assez regrettable que les hommes publics, politiques professionnels ou proches d’iceux, attendent de goûter de la prison pour s’émouvoir du sort des prisonniers alors que, quand ils sont confortablement installés dans leurs prébendes, ils manifestent une indifférence consensuelle à l’égard des hommes et des femmes incarcérés.

Repost 0
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 15:47

Relevé avec amusement ce matin dans le site historique « Hérodote » qui relate quelques faits marquants de la Place des Vosges à Paris.


« Dans l'un de ces hôtels naît en 1626 la future Madame de Sévigné. La femme de lettres y sera à bonne école car c'est dans ces hôtels de la prestigieuse place que sont nés l'art de la conversation ou «préciosité» mais aussi le libertinage. »


Y aurait-il des lieux prédestinés ?

Repost 0
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 17:43

Nous savions depuis longtemps que la culture n’est pas la préoccupation première des béotiens qui font semblant de nous gouverner. Mais, est-il nécessaire de relever de 5,5 à 7 % le taux de TVA applicable aux livres, comme on l’a fait pour la restauration ? Drôle d’époque qui assimile la lecture à la bouffe !

 

Que les politiques n’aiment guère la lecture en-dehors de celle des « nègres » qui pondent leurs mensongers discours et leurs mauvais bouquins est un fait bien connu. Mais, de grâce, qu’ils respectent la vraie littérature qui doit rester à la portée du porte-monnaie du plus grand nombre des citoyens honnêtes !

Repost 0