Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 15:25

À propos des étrangers, savez-vous quelle est la différence entre un immigré et un résident ?

Non ?

C'est pourtant très simple.

Un immigré vit à Aubervilliers, un résident vit à Neuilly/Seine.

Repost 0
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 11:47

Lettre ouverte à François, Cité du Vatican, Rome.

Cher François,

Je sais que, grâce à vos hautes fonctions, vous entretenez des liens très intimes avec Dieu.

Pourriez-vous en profiter pour lui demander de bien vouloir s’en tenir à ce qui le regarde, c'est-à-dire les affaires strictement religieuses, et de ne plus intervenir dans les affaires publiques dans lesquelles son intervention souvent maladroite est de nature à entraîner des troubles graves : émeutes, assassinats, guerres civiles ou militaires ?

Dieu, présent sur les cinq continents en utilisant divers pseudonymes, peut avoir une influence malheureuse sur les individus dont le cerveau est demeuré peu évolué. Certains d’entre ceux-ci croient vous honorer en assassinant des libres-penseurs, des libertaires, des humoristes, des hérétiques, des communistes, etc., alors que d’autres peu courageux se blottissent dans une foi sommaire comme des enfants apeurés courent se réfugier dans les bras de leurs parents.

Ceux qui, comme moi, refusent de hurler avec les loups comme de pleurer avec les agneaux et désirent avant tout assumer chaque jour leur liberté intellectuelle et morale ne peuvent honorer une entité incapable de semer la paix entre les hommes.

Recevez, cher François, mes salutations laïques.

Yves-Fred Boisset.

Repost 0
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 16:17

Il y a peu de jours, un incident stupide est survenu dans une station du métropolitain parisien.

Des supporters anglais d'une équipe de rugby qui venait de jouer contre une quelconque équipe française dont le nom m'échappe (et, de toute manière, c'est sans importance) ont empêché un voyageur africain d'entrer dans un wagon, le repoussant sans aménité sur le quai. (Aménité est un mot presque synonyme d'amabilité ou de civilité - je précise pour les habitués des stades que les nuances linguistiques et culturelles laissent indifférents).

Il est vérifié que le sport de masse, le sport de fric, a pour effet d'exacerber les bas instincts des minables rencontrés dans les stades pour peu que l'alcool s'en mêle.

Repost 0
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 09:10

"Guantanamo", voilà un mot qui évoque la musique latino-américaine et la lascivité des plages du Pacifique.

Pourtant, nous l'avons vu cette semaine à la télévision, "Guantanamo" est un véritable enfer. Ce camp de concentration où sont enfermés des vrais ou faux terroristes victimes de la paranoïa étasunienne qui s'est amplifiée à partir de septembre 2001 est un lieu de non-droit où les prisonniers sont traités comme des animaux sauvages dans leur intégrité physique comme dans leur moral : coups, humiliations, tortures.

Avec "Guantanamo", nous atteignons les limites de la civilisation occidentale dans ce coin perdu des États-Unis. Nous pouvons nous glorifier d'être les amis des Étasuniens !

Repost 0
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 17:01

Il y a encore peu de temps, les braves gens ne juraient que par l'ultralibéralisme qui allait sauver le monde en l'arrachant aux griffes du méchant communisme.

Ils en reviennent et commencent à penser que cet ultralibéralisme nous conduit "droit dans le mur" et, peut-être même à la Troisième Guerre mondiale.

Droit dans le mur ? Comment s'en étonner quand on sait que le saint sanctuaire de l'ultralibéralisme, c'est-à-dire la Bourse étasunienne, se trouve justement Rue du Mur.

Repost 0
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 14:22

Il s'en passe à nouveau de belles au Vatican. On croyait enterrées les manigances financières de la Curie maffieuse ainsi que les joyeux souvenirs de Marcinkus, de la loge P2 et du Pont de Londres. et bien non.

Voilà que le pape François est à son tour obligé de taper du poing sur la (sainte) table pour ramener les Monsignori à la raison. Les cardinaux fomentent une fronde contre lui et ses propos humanistes jugés outranciers par les vieux de la Curie.

Que François se méfie et n'oublie pas la mort subite (?) de Jean-Paul Premier son prédécesseur des années 70. Cette mort subite était tombée à point pour permettre l'élection du Polonais, l'américanophile anti-communiste viscéral, Jean-Paul Deux.

Repost 0
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 09:33

L'illustre Juppé qui eut son heure de célébrité au temps où avec ses amis Chirac et Tibéri, il confondait le budget de la Ville de Paris avec celui de son parti, le RPR (affaire des emplois fictifs, souvenez-vous) a déclaré la guerre des ambitions à Sarkozy.

A l'époque, Juppé plaidait vainement son innocence et déclarait, la tête haute, qu'il était "droit dans ses bottes".

Aujourd'hui, ce même Juppé fonce, tête basse, "droit dans ses potes".

Dans l'affaire de l'élection du Doubs, il aurait mieux fait de s'abstenir. Dans le Doubs, abstiens-toi !

Repost 0
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 22:52

Les journaux nous disent que monsieur Macron, "le cheval de droite" dans la "gauche (!)" aurait reconnu publiquement s'être trompé dans l'affaire qui l'oppose aux notaires et leur présente ses excuses.

Mais ne s'est-il pas aussi trompé dans les affaires qui l'opposent aux honnêtes citoyens : les chômeurs, l'austérité, la paupérisation des travailleurs et des retraités..., entre autres ?

À quand les excuses ?

Repost 0
31 janvier 2015 6 31 /01 /janvier /2015 14:14

Ah, la, la, la, la, quelle histoire !

Ce sont les facteurs qui feront passer l'examen du permis de conduire. et, pendant ce temps-là, nous irons chercher notre courrier à l'auto-école.

De toute manière, pourquoi vouloir encore obtenir le permis de conduire puisque, bientôt, il sera interdit d'utiliser un véhicule automobile. Une auto, ça pue, ça pollue, ça pétarade, sauf... les voitures officielles.

Repost 0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 15:03

Les médias viennent de nous présenter les derniers chiffres du chômage. Ils sont mauvais, bien sûr, mais comment pourrait-il en être autrement dans un système rétrograde qui nous conduit droit dans le mur ?

Les chiffres ! Parlons-en des satanés chiffres.

Peut-on ignorer que, derrière ces chiffres, ces pourcentages, ces statistiques et ces diagrammes, il y a des vies brisées, des familles éclatées, de la solitude et du suicide à l'horizon ?

Faut-il toujours que le chiffre et la lettre soient plus importants que la vie et la mort des hommes et des femmes ?

Le libéralisme est un scandale permanent. Il est criminel.

Repost 0