Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 08:10

Pour avoir bien nettoyé l'entreprise en jetant par-dessus bord un nombre apréciable de salariés, le grand patron de PSA a vu son son revenu doubler en un an. De quoi réjouir le trio infernal VMG.

Et l'on s'étonne encore que je sois antièlibéraliste !

Repost 0
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 13:36

La colonisation est en marche. Voici venu le tour de Cuba.

Pour qu'ils oublient au plus vite leur patrimoine et leur culture, on balance aux Cubains les "Rolling Stones" et leur musique simiesque, braillarde et agressive.

L'impérialisme étasunien est toujours à l'œuvre à grands coups de paillettes pour aveugler les peuples au nom du sacro-saint capitalisme sauvage.

Repost 0
25 mars 2016 5 25 /03 /mars /2016 10:11

Les téléphonistes de la société "Téléperformance" qui travaillent entre autres pour SFR et qui a son siège à Blagnac (31) doivent demander à leurs supérieurs hiérarchiques la permission d'aller faire pipi quand le besoin s'en fait ressentir.

Cette "infantilisation" des salariés est à la fois ridicule et humiliante. Le patronat devient fou ! Qu'en pense le joyeux trio VMG (Valls, Macron, Gattaz), les chantres de l'ultra-libéralisme ?

Repost 0
16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 15:16

Dans le très bourgeois et très pieux XVIe arrondissement de Paris, les habitants qui,pour la plupart, font partie des privilégiés, ceux que Raffarin appelait "La France d'en haut", manifestent bruyament et violemment contre l'implantation dans le voisin Bois de Boulogne de logements d'acceuil pour les déshérités. Une réunion dans les locaux de la faculté Dauphine a presque tourné au pugilat.

Cependant, je n'ai pas vu les si zélés CRS armés de leurs précieuses matraques intervenir, eux si prompts à "taper" sur les manisfestants de "La France d'en-bas"!

Avec ce refus musclé d'accueilir près de chez eux, des pauvres gens, les bourgeois se sont couverts de honte. Les bourgois, plue ça devient vieux, plus ça devient cons, chantait Brel.

Repost 0
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 09:41

Voilà que les féministes demandent une réduction de la TVA sur les protections périodiques. Elles ne doutent de rien !

J’ai toujours pensé que les féministes occidentales se trompaient de champ de bataille et que leurs revendications étaient inconvenantes pour ne pas dire indécentes eu égard au sort réservé aux femmes que certains pays traitent en esclaves.

Cette incidence qui pourrait faire sourire par son côté ridicule et puéril me remet en mémoire un poème (souvent mal compris) dont la grivoiserie apparente n’est que prétexte à une réflexion. Le voici dans sa version intégrale.

P R O M E N E U S E

Toi

qui promènes

de rues en rues,

de nuit en nuit,

ta peau blanche et ton stérilet,

ta poitrine bien dessinée

par Michel-Ange

ou par le diable,

toi

qui trimbales

de ville en ville,

de jour en jour,

ton parfum et ton rouge à lèvres,

ta taille si bien affinée

par le masseur

ou par son frère.

ou par son frère,

toi

qui balades

de piaule en piaule,

de mains en mains,

tes fins collants et tes bottines,

tes cuisses bien trop satinées

par le vibro

ou le masseur,

toi,

qui coltines

de lit en lit,

de mec en mec,

ton balconnet et ton panty,

ton joli sexe enfariné

par les bons soins

du gynéco,

pense un peu à tes soeurs,

là-bas,

là-bas dans les provinces

noires.

à toutes celles qu'on excise,

à toutes celles qu'on violente,

à toutes celles qu'on engrosse,

à toutes celles qu'on... rejette.

Penses-tu quelquefois

à toutes celles-là

qu'on déflore sans égards aussitôt que pubères,

qui ont fini leurs vies quand tu commences à vivre

et ne savent l'amour si tu as mille amants ?

Penses-tu quelquefois

à leur sexe abîmé par le mâle impatient,

à leurs hanches gauchies de grossesse en grossesse,

à leurs seins crevassés à coups de lactations,

à leurs cuisses flétries qui s'écartent sans joie ?

Toi

qui promènes

de nuit en nuit,

de mec en mec,

ta peau blanche et tes fins collants,

tes cuisses rondes et leur satin,

tes jolis seins et leur parfum,

ton sexe libre et ses caprices,

écoute le silence de tes soeurs,

là-bas,

là-bas dans les provinces

noires.

Yves-Fred BOISSET

Repost 0
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 21:24

Je ne voudrais pas être désagréable avec les seigneurs de l'odieuxvisuel, mais je ne sais où ils ont tous ensemble trouvé la prononciation du Sinaï qu'ils persistent à appeller d'une seule et même volx depuis au moins un semaine, le Sinaye. Or, nous savons au moins depuis Moïse et ses Tables de la Loi que le second et dernier "i" du Sinaï est coiffé d'un tréma, lequel invite ce "i" à être prononcé tout simplement "I" et non point "aye" comme un vulgaire "I" anglophone (ex: aye am ou aye love you).

Ces seigneurs de l'odieuxvisuel sont-ils payés en euros, en livres ou en dollars ?

Repost 0
Published by Yves-Fred - dans Coups de gueule
commenter cet article
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 14:16

Les gens qui méprisent le passé auront un futur de m...e !

Repost 0
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 08:01

Si l’on en croit la presse, Manuel Vals serait mécontent du comportement de François Hollande qui tire un peu trop la couverture à lui en mettant son nez dans les dossiers du Premier Ministre et en prenant des décisions à sa place.

Mais, ce genre de comportement qui irriterait Manuel Vals est inscrit au fronton de la constitution de la Ve République, approuvée par référendum en 1958. De fait, cette république n’a de républicaine que le nom puisque tous les pouvoirs sont entre les mains d’un seul individu. Il s’agit en vérité d’une « monarchie élective » qu’aucun politique influent se garde bien de remettre en question, caressant l’espoir d’être un jour ce président absolu.

Rappelons une fois pour toutes que les titres de « Président de la République » et celui de « Chef de l’État » ne sont pas synonymes et interchangeables. Le seul chef de l’état que la France ait connu est le maréchal Pétain dont nul patriote ne peut regretter le passage éphémère dans l’histoire de la France contemporaine. Un point, c’est tout !

Repost 0
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 07:37

Il paraît que bientôt il faudra travailler jusqu'à 64 ans pour avoir droit à une retraite à taux plein.

Et pourquoi pas jusqu'à cent ans ?

Il suffit de rétablir le plein emploi. Rien n'est plus simple !

Repost 0
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 08:51

Un vieux sage disait (beaucoup de « vieux sages » ne sont que des « jeunes cons » recyclés) : « Je sais que je ne suis pas éternel, mais, au moins, je voudrais ne pas être mortel ».

Repost 0